Au pied des montagnes savoyardes

la spiruline retrouve des conditions similaires aux lacs lointains du Pérou.
Dans les bassins la spiruline profite d'un cadre idéal...
Une eau de qualité, un peu de sel, du soleil et un air de montagne !

Un climat naturel

Aucune énergie fossile n'est utilisée pour chauffer les bassins, seul le soleil procure de la chaleur.
La spiruline se développe entre 20 et 35°C. 


Dans de bonnes conditions d'agitation et de luminosité, elle se divise toutes les 36 heures. 
Les récoltes commencent en Avril. 
Pendant l'été elles s'enchainent 4 fois par semaine, puis la fréquence diminue jusqu'en octobre pour s'arrêter.

agitation des bassins avec des roues à aubes

Une culture écologique, "spiruline paysanne"

Sans OGM ni pesticides, c'est une culture saine.
Son milieu de vie basique et légèrement salé la protège de bien des prédateurs.
Cette culture ne nécessite donc pas de produits phytosanitaires, et peu d'énergie.

Sur la voie d'une agriculture biologique

Travaillant avec la Fédération des Spiruliniers de France, 
nous menons des projets pour trouver la meilleure façon de produire bio 
en respectant notre petite spiruline.

C'est à dire trouver des minéraux de bonne qualité.
Le point sensible est de trouver l'azote minéral issu du végétal... 
C'est ça toute la difficulté, la spiruline ne consomme pas de matière organique !

La production de spiruline diffère en ce point de l'agriculture biologique traditionnelle .

Alors de notre côté nous allons piano mais sano !

Vous allez me dire, mais on trouve bien de la spiruline bio en magasin !?!!
Vous le savez certainement, le bio Européen n'est pas le bio chinois ou sud-américain.
Chacun a son propre cahier des charges à respecter.
Cependant l'Europe propose une "équivalence" aux importations étrangères 
qui ont donc le droit d'afficher la feuille verte.
Mais le produit final est-il aussi bio qu'on nous le demande en France et en Europe?
.... les produits sont-ils aussi bien contrôlé qu'en France ?